Constellations - TdE


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La plage des longs crocs (TDE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeDim 4 Nov 2007 - 20:23

Il est de ces lieux qui ont un esprit. Il est de ces lieux qui, sans le moindre mot, nous parlent dans le langage universel de la création. La plage pour les uns, la crique pour les autres, des longs crocs est un de ces lieux là.
Cet endroit est à même de faire vibrer la sensibilité élémentale du plus insensible terran ou du pyros le plus égotiste. Il réunit en lui tous les opposés en une sorte d’alchimie cosmique qui se traduit, dans cet athanor naturel, par l’expression d’une incomparable beauté ; celle devant laquelle on ne peut que demeurer sans voix…

Sous les derniers rayons du soleil couchant, Shisha planait silencieusement au dessus de la plage de sable clair et fin qui contrastait harmonieusement avec les couleurs plus sombres, ocres et rouges des quelques rochers acérés épars et de cette falaise-rempart, O combien impressionnante, qui en délimitait les contours.
Le faucon, vigilant, prenait bien soin de ne pas s’aventurer trop près des nids de sternes particulièrement territoriales qui nichaient là, le long des à pic. Dans un concert de cris chamailleurs, les oiseaux marins interprétaient une dernière danse pour saluer, dans l’écarlate du crépuscule littoral, la nuit qui approchait.
La plage des longs crocs (TDE) Pbucket

L’on parvenait jusqu’à la petite plage par une sente rocailleuse qui serpentait secrètement à flanc de falaise entre les ajoncs, les arbousiers et les arroches. Le parfum subtil des fruits d’automne accompagnait le visiteur, qui ne devrait pas manquer d’un peu d’esprit aventureux pour arriver jusqu’en bas.
La crique était un ancien repaire de contrebandiers et recelait de nombreux petits recoins où se cacher ; en particulier, une grotte creusée par la marée avait été aménagée pour accueillir les hors la loi les soirs de tempête. Cette nuit d’été indien, elle accueillerait les paillasses des Constellations ayant accepté de répondre à l’invitation de leur nouveau membre.

Comme l’avaient fait les contrebandiers de jadis, le jeune sylphide avait allumé un immense brasier sur la plage ; il devait se voir depuis la mer à des lieus à la ronde ! Le bois de conifère qui flambait crépitait en des étincelles orangées qui montaient vers le ciel en étant poussées par la brise océanique. Le ressac qui se brisait contre les rochers et contre les majestueuses canines de grès qui donnaient son nom si particulier à l’endroit, emplissait l’air ambiant d’un bruit de vas et viens presque biologique ; comme si l’on pouvait prendre, là, le pouls de l’océan.

Chacun devait amener sa propre spécialité, ses propres animations, même si VAL s’était chargé de l’essentiel.
Il avait, entre autre choses, préparé des bouteilles qui attendaient patiemment les convives dans des seaux d’eau de mer bien fraîche. Des brochettes de poissons et de volailles cuisaient lentement sur un lit de braises en dégageant un fumet délicieux. Plusieurs récipients de salades et de galettes de céréales attendaient les couverts avides et un assortiment de pâtisseries « surprise » étaient prêtes à révéler leurs mots secrets.
Tout était prêt pour que la fête puisse avoir lieux… Il ne manquait plus que la bonne humeur des Constellations pour parfaire ce tableau convivial.
Revenir en haut Aller en bas
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
Ignis

Nombre de messages : 2074
Age : 40
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeLun 5 Nov 2007 - 1:19

Je suis restée un long moment à la Taverne, le jeune homme blond à réussis son avancée, Le Baron à acquiescé sa venue, il a toujours su découvrir le feu qui anime chaque être qui font confiance en leur Etoile.

Lasse de boire ce vin, je me suis détournée, j’ai regardé ces hommes le sourire aux lèvres et je me suis levée pour repartir à mes potions.
Val, c’est comme ça qu’il se nomme..

Lui, je l’ai regardé plus longuement, quelque chose en lui sonne faux, ou alors d’une justesse trop parfaite.
Quoi qu’il en soi, je suis vouée au Baron et à ses sentiments, Val à sa place parmi nous.
Il a su toucher ce qu’il faut pour gagner sa route, pour suivre ce que le vent lui murmure tout gentiment.

L’entrain reflète sa pureté, il veux même organiser une fête, c’est la ma foi une idée qui vaut son pesant !

Mais sur le chemin du retour, je me suis arrêtée, j’ai contemplé le ciel et j’ai vu son visage, elle n’est pas loin …
Si Eclatante que je vois son reflet dans l’étendue d’eau que je côtoie en me rendant dans ma tente.

J’ai envie de me plonger dans ce petit courant, je veux m’imprégner de son visage, je suis marquée, elle l’est aussi..
Dans un élan pratiquement incontrôlable, Je m’accroupis, je pose mes genoux à Terre, puis je plonge mes mains dans la source, je les fais bouger, je brasse et je caresse le fluide cristallin.

Un rire étrange se dissipe et fais écho, d’un mouvement brusque, je sors mes mains, puis observe les gouttes d’eau qui retombe dans leur écrin.
Je passe mes paumes sur mon visages, et mes yeux se ferment sous la fraîcheur de celle-ci..

Ignis !

Je retire brusquement mes mains de mon visage, et regarde les alentours, rien, personne mais elle m’appelé..
Il faut que je me relève, je prends appui sur l’écorce d’un vieil arbre, et je m’incline, pour ensuite regagner ma demeure.

Droite comme un I devant mon chaudron, je fais tourner machinalement ma cuillère en bois d’ébène. Je regarde les ingrédients se mélanger avec facilité.
Quelques baies, une pointe d’herbes odorantes sans oublier ma touche personnelle juste quelque gouttes d’essence de serpent venimeux.
Cela permettra de profiter au maximum des vertus des Eléments.
Les liqueurs que je vais emmener au rassemblement auront le goût des cerises paypaille.
Un délice pour le palais..

Le chaudron en main, je verse la dernière goutte de ma préparation dans la dernière fiole.

Le soleil fait volte face, il se couche gentiment les montagnes témoigne de sa lente descente..
Il est temps aussi pour moi, de me préparer, et de rejoindre cette plage aux longs crocs.
Mes petites fioles rangées dans ma besace, ma dague crochée dans son étui bien calée sur mon poignet, je laisse le feu encore crépiter quelques instants avant de voir ses yeux suppliant pour que je le laisse se consumer naturellement.
Je lui accorde cette grâce, le feu si puissant mais si faible face à l’eau, qu’il ne m’importune guère de le laisser sommeiller.

Cela fait maintenant une poignée de minutes que je longe le sentier qui mène à la crique aux sorciers, c’est comme cela que moi je l’ai nommé.
Le Crépuscule se dépose comme une toile qui recouvre l’horizon, des odeurs de viandes me titille l’odorat, des senteurs si diverses que je suis persuadée que nous ne manqueront de rien. J’ai faim …

Arrivée à l’embouchure du sentier, je vois Val qui est déjà fort occupé, je suis la première arrivée.
D’habitude j’aime me faire attendre, mais là, quelque chose m’a poussé à partir plus vite qu’a l’accoutumée…

Sans bruit je m’approche de lui …

« Eh bien Val, te voilà fort affairé, je t’ai apporté plusieurs bouteilles de liqueurs faite par mes soins, sois sans crainte, il ne t’arrivera rien si tu y goûte et t’en délecte. »

Je lui sors de ma besace la première cuvée et les lui tends avant d’ajouter :

« Mais si tu en prends alors que le cœur n’y est pas.. C’est une autre histoire. »

Les yeux plongés dans son regard mes yeux pétille de malice et se font rieurs.
C’est là de l’humour effarant q’use généralement tout nécromanciens qui se respecte…

« Puis-je t’aider à faire quelque chose en attendant les autres ? »

Va-t-il donc se méfier de la femme que je suis pour omettre de m’impliquer dans les préparatifs ? …
Non, s’ il reconnaît là la subtilité qui me gouverne, il saura me faire confiance …


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeMar 6 Nov 2007 - 20:46

Le jeune homme, à la chevelure volontiers négligée, est fin, grand, élancé comme un oiseau de proie. Il a le regard couleur de beau temps qui exprime la franchise de celui qui sait où il va tandis que sa bouche semble s’émerveiller de tout en des expressions parfois enfantines. Sur la plage, il est pieds nus, porte un pantalon bouffant de couleur blanc cassé attaché à la taille par une ceinture blanche toute simple d’un pouce de largeur et un pourpoint dans des teintes bleu azur en coton matelassé aux pans croisés sur la poitrine et au col droit. Son sourcil gauche est percé d’un petit objet d’argent ciselé qui ne semble pas le déranger outre mesure. Affairé, lorsque Ignis débouche du petit sentier, il l’est !... Essentiellement à retourner machinalement les brochettes tandis que ses yeux se perdent avec passion sur le soleil couchant qui illumine l’horizon d’une fresque carmin. Il ne semble d’ailleurs pas avoir aperçu la nécromancienne avant qu’elle ne commence à parler.

Ignis !


VAL se redresse quasiment dans un sursaut de surprise et de joie, un sourire rapidement accueillant sur les lèvres. Après deux longues enjambées vers son invitée, il l’aide à se décharger du poids de ses bouteilles en les mettant immédiatement au frais.
Et puis… Et puis… Il réagit à sa remarque et semble un instant décontenancé… Hésitant, presque ; le regard en coin vers les bouteilles…

Je ne sais pas ce que tu appelles ne pas en prendre avec cœur ?... Ce serait quelque chose que je ne ferais que par convenances ? C’est cela que tu veux dire ?

Amusé, le jeune homme lâche un rire clair et aimable de spontanéité.

Tu sais, je ne m’y entends pas plus en convenances qu’en sorcellerie !... Je veux bien goûter à tes liqueurs… Tu y as sans doute passé du temps… J’y ferai honneur ; tout simplement en ta compagnie…

Le sylphide prend un ton moqueur.

Et toi, Ignis ? Est-ce par convenances que tu me proposes ton aide ?

Il laisse planer un lèger silence et observe l'ondine aux cheveux de feu se dépétrer avec sa réponse.

Ce n’est pas la fête « avale » !...

Il s’amuse tout seul de son jeu de mot…

C’est la fêtes des Constellations. Alors, je n’ai pas de régime de faveur pour avoir eu une petite idée et c’est à chacun de s’impliquer à hauteur de ses envies.

Il regarde d’un tour d’horizon rapide ce qui peut bien rester à faire… Et puis il s’esclaffe en se précipitant vers le lit de braise qui vient de s’enflammer !

Les brochettes !
Revenir en haut Aller en bas
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
Ignis

Nombre de messages : 2074
Age : 40
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 9 Nov 2007 - 0:53

C’est vrai, l’horizon qui se défile sous les derniers rayons du jours, donne une couleur exquise à l’étendu infinie de l’eau.
Peut-être en voyant ce couché de soleil, qui se reflète dans la mer peu me donner une autre raison, d’être vouée aux abysses du Grand bleu.

Je repense alors un instant à ce que fut mes premières heures sur la Terre des Eléments, pourquoi donc je m’étais retrouvée sur la Terre entourée de feu ?
Une vision, qui me plonge à nouveau en face du Sorcier …
J’ai rêvé du feu, les flammes innombrables qui se déchaînaient autours de moi..
Si seule, si jeune …

Et le Cavalier, qui s’est laissé ouvrir le chemin par les flammèches, comme si elles respectaient son choix, le choix qu’il n’a pas mis longtemps à faire.

Immergée par ce passé, j’entends Val, lointain, et pourtant, il s’est approché, il n’est qu’a deux pas…
Je sors de ces pensées qui ne s’offusquent guère à venir me hanter d’un mouvement de tête.
Il en est ainsi, et il en sera toujours ainsi …

Il est tout souriant, alors, je fais de même, je lui sers un sourire franc et assuré.
Il est bel homme, et il n’est point difficile de desserrer ses lèvres à sa vue.

Il me débarrasse de mes fioles et reste pensif sur ce qui entoure mes dire sur la conviction.
Il ne met pas longtemps à saisir le sens de mes paroles, et son visage hésitant sur ce que contient mes fiasques se change en rire et en légère certitude.

« La convenance, crois tu qu’il en doit être ainsi pour partager une bonne préparation comme celle-ci ? »

Lui dis-je à mon tour amusée par sa réaction.

« Tu as intérêt à leur faire honneur, les ingrédient utilisé doivent tous autant qu’ils sont être estimé par leur vertus, mais, je ne t’en veux pas si tu ne le vois pas ainsi, la Nécromancie est un art tout comme l’est la connaissance du terrain.

Et moi le Terrain, je ne m’y fie pas, les morts peuvent être parfois de bon conseiller, ceux qui ont foulé cette Terre bien avant nous, ils font de bon guide…

Enfin, je te prie de m’excuser, je m’égare …

Revenons au sujet principal, je vais te servir un verre de ce breuvage, et tu m’en diras des nouvelles. »


Toujours le sourire aux lèvres et en l’écoutant, je rejoins l’endroit ou il a posé les bouteilles.

« Et ça se pourrais que ce soi par convenance, que je te propose de l’aide, le mot que j’emploierais serais plutôt, par souhait … que je veux t’aider !

Je n’aime pas rester les bras croisé à regarder ce que font les autres ! »

Je l’entends discrètement s’amuser de sa phrase, ce qui me tire un petit rire …

« Ton jeu de mot m’envoie plutôt dans une autre direction, mais cela, c’est également une autre histoire … »

Je m’apprête ensuite à prendre deux coupes pour y verser le nectar lorsque le vent semble tourner, une odeur étrange se mélange aux fumets de la viande qui cuit, l’eau hurle, le feu s’embrase …

LES BROCHETTES

Suite au cri de VAL, je me retourne, et les flammes prennent une sacrée ampleur …
Il s’amuse à calciner les mets préparé avec attention …

Je me détourne encore une fois, et me met face à la Mer, je lève les bras au ciel, et d’un coup un éclair zèbre le ciel.

Forces occultes de l’océan, prend possession du vent, fais tourner les vagues, amène l’eau à la Terre et déchaîne ta fureur sur le feu ton ennemi !
Maintenant !


Mes paroles accompagnent mes bras suspendus dans les airs, avec vigueur, je fais le geste de l’eau au feu qui s’étends..
Mes bras descendent alors, se pose à l’horizontal.

A peine l’incantation terminée, qu’une vague immense semble se figer sur place, un modeste tourbillon se forme et comme une immense langue qui se tend, il déverse sa propulsion et sa force sur le brasier.

Cela ne dure pas plus de quelques secondes.
Le feu étouffé par la force de l’eau, et celle-ci se congédie, puis s’en retourne aux bercements des vagues.

Légèrement trempée, ma robe collé à la peau, je fais une révérence toujours face à l’océan, puis fais demi tour, m’inquiétant tout de même un peu pour Val, cependant, l’ayant entendu rigolé de bonne foi avant d’arriver au point culminant du feu, l’inquiétude n’est point à l’ordre du jour mais …

« Hum, ça va VAL ? Désolée pour les brochettes, l’instinct, que veux-tu, parfois il se déculpe alors qu’il n’aurait pas lieu de le faire. Veux tu que j’aille te rechercher d’autre victuailles à cuire ? »

Je ne le connais pas assez pour savoir qu’elle va être sa réaction, alors je reste droite devant lui, attendant ses directives.

********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Ban_ig10

La plage des longs crocs (TDE) Bannia10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeSam 10 Nov 2007 - 1:01

En voyant le danger menacer la nourriture, VAL s’est précipité à la rescousse des victuailles. A genoux, Il s’apprête à souffler violemment sur les flammes pour les étouffer...

Forces occultes de l’océan, prend possession du vent, fais tourner les vagues, amène l’eau à la Terre et déchaîne ta fureur sur le feu ton ennemi !
Maintenant !


Et là ?... Et là ?... C’est un peu le drame… La vague tourbillonnante s’abat avec force et fracas sur le foyer des brochettes ! Et sur ce pauvre VAL qui reste là, pantois, à quatre pattes, sans bouger, les joues paralysées, gonflées prêtes à souffler.
Il a l’air bien piteux… Doucement, comme pour se libérer d’une pression, l’air s’échappe d'entre ses lèvres qui forment un « O » un peu stupide, rajoutant encore une louche de ridicule à la situation…
Le jeune Sylphide est littéralement tétanisé par la surprise ! Ses réflexes de rôdeur semblent complètement gelés dans ses vêtements trempés.
Seul un : « AAAAAHHHH !!! »... Accablé sort de sa bouche…

Toujours à quatre pattes, son cou commence à bouger… VAL se tourne très lentement vers Ignis l’air plus étonné que courroucé. Mais, en voyant la plantureuse nécromancienne trempée elle aussi, il ne peut s’empêcher de retrouver cette bonne humeur qui l’abandonne si rarement et d’éclater de rire en se laissant tomber, comme mortellement blessé, le flanc sur le sable.

Son regard s’attarde un peu sur elle…

Il se relève lentement, lui sourit d’un air fripon comme s’il s’apprêtait à lui faire une blague, dégrafe son pourpoint, le pose sur une branche fichée dans le sol pour qu’il sèche, et secoue sa tête d’un brusque mouvement latéral.
Il la regarde à nouveau…
Son torse est entièrement glabre et sa physionomie est assez maigre malgré ses larges épaules.

On ne peut pas dire que tu sois économe sur les moyens que tu emplois pour faire les choses, toi !...


Après un clin d’œil, il se met à singer volontairement une attitude catastrophée.

C’est vrai !... Tu as réduit à néant le repas que j’avais préparé pour les Constellations ! Qu’allons nous faire ?!!???...

Et il reprend son sérieux en ajoutant d’un ton enjoué :

Et si nous commencions par goûter à tes breuvages ?... Les autres apporteront sans doute de quoi grignoter ?...

Il s’approche d’elle, profite qu'elle reste statique et touche sa robe trempée…

Nous pourrions également nous remuer un peu pour sécher et ne pas attraper froid ?… Tu sais danser ? J’adore danser ! Trinquons et ensuite je t’invite !

Une passion certaine fait vibrer ses cordes vocales.
Revenir en haut Aller en bas
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
Ignis

Nombre de messages : 2074
Age : 40
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeDim 11 Nov 2007 - 23:42

Presque hilare, devant la position de VAL, je suis obligée d’essayer de garder mon sérieux, les lèvres serrée laissant quand même apercevoir un sourire qui ne demande qu’a être relâché.
J’arrive tout de même à me tenir quelques secondes, mais lorsqu’il grimace d’étonnement, tout ce que j’ai retenu éclate dans un fou rire qui ne peu s’arrêter …

Cela faisait bien longtemps qu’une rigolade de ce genre ne m’avait plus touché.
Ais-je rigolé ainsi, une fois dans ma vie ?
Oui sans doutes lorsque j’étais enfant, simplement ces maigres souvenirs ne sont plus.
Je n’arrive plus à me rappeler …

Le rire est communicatif à ce qu’on dit, j’en ai là une preuve bien réelle, même les morts arrivent encore à rigoler …
Mais d’une autre façon..

Et il se relève, je lui aurais bien tendu la main pour l’aider à se remettre sur ces deux jambes, mais la toilette que je porte me semble peser une tonne sur le corps.
J’ai de la peine à me mouvoir et ça me gêne énormément …
Alors, je le regarde faire et se débrouiller, une fois debout il reprend parole, tout en retirant son surplus de vêtement bien trop trempé pour les laisser sur lui.

Je m’amuse à laisser traîner mon regard sur sa personne, un torse bien fait, en plus de cela, dénué de poils …

« Eh bien, euh, oui, effectivement l’habitude … »

Retours au repas, un brin affolé, on n’est pas plus avancé, les victuailles sont fichues.
Malgré tout, il ne cède pas à une certaine panique comme le font les gens trop matérialistes, et c’est estimable..

« Excellente idée, nous allons trinqués à ma folie, et à ton censé. »

Lui dis je en essayant d’essorer les pans de ma robe du mieux que je peux.

Rhaaa au diable cette robe, c’est pas comme ça, que je vais réussir à la sécher.

Et là, il me parle de danser, danser …
Je me souviens alors, d’avoir appris à danser, un homme vêtu de noir …
Je me revois tourner, tourner, l’homme devant moi me tenant la main …
Mais, qui est-ce ?

Un peu troublée par cette vision, mon regard se fait un peu absent …
Une étrange sensibilité me gagne et gentiment me nargue, elle n’a pas sa place dans mon corps..

Un vent soudain fort et froid me permet de rejoindre la réalité..
Je regardes alors VAL, et acquiesce de la tête.

« Oui, je sais danser.. Mais cet étrange, je ne me rappelle plus ou j’ai appris … »

La voix plus faible que d’habitude je lui avais presque murmuré mon approbation.
Je me rend bien compte que cette sensibilité me touche plus que de raison..
Alors dans un moindre effort, ma voix se fait plus assurée et reprends son ton coutumier...

« Bon, passons, volontiers buvons un verre et ensuite dansons, c’est la fête ce soir ! Une belle et grande fête … »

Je retire ensuite ma cape qui est, toujours jonchés sur mes épaule, lors de la submersion, celle-ci m’a permis de me protéger un minimum de la vague, finalement, je ne suis pas si trempée que cela …



********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Ban_ig10

La plage des longs crocs (TDE) Bannia10
Revenir en haut Aller en bas
ombre et lumiere
Membre
Membre
ombre et lumiere

Nombre de messages : 77
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément: Feu
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeJeu 15 Nov 2007 - 7:58

Le vent se fait imperceptiblement plus froid.

L’éclat des étoiles, un instant, s’obscurcit.

La mer se fait calme. On croirait un lac.

Une faible lumière apparaît à l’horizon. Lentement, celle-ci se rapproche.

Il s’agit d’une barque.

A son bord, un être encapuchonné s’y tient debout.

La barque avance régulièrement vers la plage bien que démunie de rames.

Silencieusement, elle s’échoue sur la partie opposée de la crique.

Une centaine de mètres sépare Ignis et VAL de ce nouveau venu.

Pareil à un spectre, celui-ci semble flotter en dehors de la barque et s’éloigner des deux convives pour rejoindre, sans hâte, le sentier qui le ramènera au campement des Constellations.

Il marque un temps d’arrêt, se retourne pour observer les deux quidams.

Il contient sa rage.

Fils maudit du Baron, il a juré de ne pas toucher aux membres de ce clan.

Pourtant qui sont ces nouvelles ouailles, inconscientes des mystères qui les entourent, se jouant du feu et de l’eau comme d’apprentis sorciers pensant être les Maîtres des éléments ?

De nouvelles recrues, sans aucun doute.

Encore de ceux que le Baron accepte dans son trop large esprit d’ouverture.

Qu’apporteront-ils ceux-ci ?

Certes, rien qui en vaille la peine.

Ils fouleront les terres sacrées sans même percevoir ce qu’elles recèlent.

Sans sa promesse au Baron, Ombre et Lumière les aurait volontiers fait passer de vie à trépas.

Pourtant, une once de doute le traversa.

Malgré la distance qui les séparait, Ombre percevait le regard d’Ignis.

Quelque chose d’étrange dans celui-ci.

Un regard qu’Ombre semblait connaître.

Pourtant, il était certain de n’avoir jamais rencontré cette jeune sorcière aux pouvoirs ridicules.

Il verrait ça plus tard, se dit-il.

Il avait de nombreuses choses à faire avant de reprendre la mer et peu de temps.

Il reprit donc sa route et porta ses pas en direction du temple.

Revenir en haut Aller en bas
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
Nadhir

Nombre de messages : 7140
Age : 41
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeJeu 15 Nov 2007 - 11:51

Une invitation.

Un presqu'inconnu.

et pourtant, une irrésistible envie d'y participer.

Peut-être le souvenir de la dernière fête qui a rassemblé les étoiles au-delà des Constellations, et les éléments au-delà de toute espérance.

Val, une jeune recrue, pleine de vie et d'ambition, et qui prennait le courage d'inviter sa nouvelle famille dans une telle fête. Celà méritait d'être noté.
Que m'avait-il dit? Bring your own Booze, ou un truc comme ça? qu'est-ce qu'il avait bien pu vouloir dire par là?

Bah, une fête, ça a besoin de quoi? de convives et d'ambiance.
Les convives, on y arrive.
L'ambiance... ah, pourrais-je me séparer de ces tambours, caisses de résonnance de nos émotions, dont je ne me souviens même plus comment j'ai pu en apprendre les subtilités.

J'enroule mes instruments de musique dans un tissu épais avant de me mettre en route.
La plage des longs crocs?

Ah, souvenirs, souvenirs... Quand j'étais jeune voleur, combien j'en ai entendu parler. Histoires de pirates, de contrebandiers, de rapineurs des mers.

Un sourire mélancolique de cette vie passée, désormais figé sur mon visage, comme un masque d'argile.

C'est une bonne trotte à pied, pour arriver là-bas.
Mais j'aime marcher.
Est-ce parce que je reste alors en contact permanent avec cette Terre que j'ai choisie et qui s'est offerte à moi?
Courrir? bien trop aérien pour moi.
Nager? Bien trop mouillé pour moi.
S'embraser, telle une luciole, pour virevolter au gré des flammes jusqu'à ma destination? bien trop chaud pour moi.

Alors je marche, ça me fera arriver peut-être un peu plus tard, mais bien arriver.
Ah oui, mes instruments.
C'est bien lourd à porter, sur cette distance, et encombrant. Et peu digne. Mince alors!

Délicatement, je pose ces cylindres musicaux, enveloppés de frais, sur la terre, et leur donne l'impulsion d'une pichenette.
Ils se mettent à rouler, en descendant la côte, doucement, sans se presser.
J'entonne une chanson, basse, grave, dont mon torse est la caisse de résonnance.
Une chanson dédiée à Diogène peut-être, et à son tonneau.
Ou peut-être dédiée à ces pierres qui roulent, sans jamais mousse amasser.
Ou encore dédiée à ces tambours, dont le contact avec la terre semble donner vie.

Poussés par mes vocalises du fond de ma poitrine, ces roues s'emportent, contre la friction, contre le vent, contre la côte, mais avec la terre, vers notre destination.

...

D'un bon pas, je finis par apercevoir la plage, des lumières, deux silhouettes... non, trois!
J'observe de loin la scène, sans briser mon rythme.

Ayant réduit la distance, je reconnais les trois. L'organisateur, Val, ainsi qu'Ignis, apparemment affairés à la préparation de la fête.
Mais cette troisième silhouette, peu habituelle, que j'ai déjà vue porteuse de mauvaises augures, j'attends de me convaincre.
Ombre et Lumière.

Il fut un temps, j'aurai tourné les talons, ne voulant pas entendre son venin.
C'est autre chose aujourd'hui qui m'anime.
Des sentiments comme fraternels se sont instaurés entre nous.
Oh, des frères, ça se bagarre, non? Mais gentiment. Et puis ça sait ensuite que l'on peut toujours compter sur l'autre.

Nos pas se croisent.

Et bien, cher Maître, ne voudras-tu pas rester pour cette fête?
J'aurais imaginé que la particularité de celle-ci t'aurait attiré.
Sens-tu ce qui s'en dégage, comme je le sens moi-même?


Ma mélopée s'étant arrêtée, les deux roues qui me précédaient ont interrompu leur course hypnotique.
Attendant un signal de ma part pour repartir.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages
La plage des longs crocs (TDE) Nadhirbann03
Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
ombre et lumiere
Membre
Membre
ombre et lumiere

Nombre de messages : 77
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément: Feu
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeJeu 15 Nov 2007 - 12:42

« Que les flammes de l’enfer me viennent en aide.

Nadhir, toi ici.

Je pensais bien te rencontrer mais en d’autres lieux.

Il ne saurait d’ailleurs en être autrement.

La magie qui nous unit, une fois encore, nous mènera face à face et j’en suis déjà heureux.

Ainsi, tu les rejoins sur cette plage.

Tu sais combien les mondanités m’insupportent et je ne voudrais effrayer ces pauvres créatures ni briser leurs insouciances.

J’ai peu de temps devant moi Nadhir et tu sais sans doute où je dois me rendre, mais qui sait, à mon retour, peut-être viendrais je te rejoindre sur cette plage et qui sait, comme tu semble le croire, que d’anciennes magies ressurgiront-elles.

A bientôt, Maître.

Que la terre porte tes pas vers la plus belle des destinées et que le feu attise tes espérances. »

Sans attendre de réponse, Ombre et Lumière, poursuivit rapidement son chemin.


Revenir en haut Aller en bas
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
Nadhir

Nombre de messages : 7140
Age : 41
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeJeu 15 Nov 2007 - 17:07

Je souris imperceptiblement à sa réponse.
Je m'y attendais finalement, mais je me devais de lui proposer de nous rejoindre.

A ses derniers mots, je hoche la tête.
Je sais que nous nous reverrons, bientôt, peut-être même est-ce déjà le cas.
J'aurai alors l'occasion de terminer cette discussion... ou sans doute aurons nous d'autres choses à nous dire. Le temps nous le dira.

J'espère qu'il nous rejoindra sur la plage, plus tard, malgré la misanthropie dont il aime s'affubler.
J'espère de tout coeur que d'anciennes magies ressurgiront ce soir, même si je ne m'attends pas à ce que ce soit celles auquelles il pense, et qui nous unit.

Machinalement, je reprends ma mélopée tellurique.
Elle semble me réchauffer le coeur, là où j'avais senti un air frais au passage d'Ombre et Lumière.

Précédé de mes deux batteries, je franchis les dernières coudées qui me séparent encore de la plage.
Avant de fouler le sable, pourtant, j'ai un mouvement d'hésitation.
J'en chasse les vestiges en prenant en main mes deux instruments de musique, qui ne pourront plus rouler là où la terre n'est plus le seul maître.

Je m'approche des deux seuls convives...

Et bien, je m'attendais à ce que la fête batte déjà tout son plein!
Il était donc temps que j'arrive, plus on est de fous...


Un sourire.

Cher Val, j'ai dû improviser.
Je n'ai pas apporté de nourritures ou de boissons, je n'ai pas le coeur à banqueter.
Mais j'ai avec moi mes fidèles tambours, dont les peaux vibrantes ont été tannées avec l'aide de Dame Ignis ici présente.
Je ne pourrais offrir qu'un peu de rythme et de mélodie à cette fête, mais je le crois nécessaire à sa réussite.


Me tournant alors vers Ignis, et m'inclinant,
Mes hommages, Dame Ignis c'est un plaisir de vous trouver ici.
J'espère que vous n'avez pas été incommodés par la présence... rafraîchissante... de notre ami Ombre et Lumière.


J'ouvre alors les tissus qui recouvraient mes deux tambours, pose les seconds sur les premiers, sur le sable, et m'apprête à m'agenouiller à leur côté.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages
La plage des longs crocs (TDE) Nadhirbann03
Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 13:48

Avec une certaine noblesse dans le geste malgré la situation « extrême » qu'il vient de traverser (ou plutôt qui vient de se renverser sur lui), VAL sert la liqueur concoctée par la nécromancienne. Le liquide coule lentement et déjà le plaisir de la dégustation commence; par le son que fait le breuvage en quittant la bouteille, par sa couleur aussi... Il tend son verre à Ignis et, comme il l'avait fait lors de leur rencontre à la taverne des Constellations, il croise son avant-bras avec celui de la jeune femme en plongeant son regard dans le sien en même temps que leurs peaux entre en contact. Il boit... juste une petite gorgée pour laisser agir le ravissement des papilles et de l'odorat.
Il se recule légèrement de l'ondine, sans brusquerie, sans rompre leur proximité; juste en lui donnant plus de jeu, peut-être...

Je suppose qu'il est inutile de te demander ta recette ou tes secrets de fabrication?...

Il a un petit air malicieux.

Mystère de femme?... Et de sorcière qui plus est... Mais n'est-ce pas un peu synonyme? Toutes les femmes que j'ai rencontré, l'étaient un peu...


Sa voix est calme, il semble particulièrement attentif à ce qui l'entoure, comme si l'alcool avait largement ouvert en lui son champ de perceptions. Du regard, essentiellement, il embrasse Ignis mais sa respiration longue indique que ses autres sens sont pareillement à l'oeuvre. Il goûte le moindre instant...
Alors que la nécromancienne semble se perdre dans son univers intérieur, le sylphide est au contraire tourné vers le dehors.

Je n'aurais pas du te demander si tu savais danser mais uniquement si tu aimais cela. Pour danser, nul besoins de leçons!... Il suffit d'écouter les rythmes qui sont naturellement en nous et de les faire coincider avec les rythmes du monde... C'est un moment de fusion extraordinaire!...

Il se laisse gagner par la passion.

Des mouvements sur le sentier!... Et sur l'eau aussi!... Deux personnes, des convives peut-être?...
Le premier a apporté de lourds paquetages qu'il fait rouler devant lui. Le vent porte jusqu'au sylphide et à l'ondine les vibration d'un chant de basse qui semble émaner des tréfonds de sa poitrine.
Le second glisse sur les flots; une barque à fond plat... Il s'est tourné vers eux mais continue en ne s'arrêtant qu'à hauteur du premier personnage. Ils échangent quelques paroles à distance respectable... L'ambiance est soudainement plus lourde...

De qui s'agit-il?

La question reste en suspend.
Le premier homme, Nadhir, s'est joint, d'un pas mesuré, aux deux jeunes gens. Son coli n'est autre que deux caisses de résonnance. Il n'a, certes pas, apporté de quoi se restaurer mais de quoi mettre de l'ambiance.
Avec le départ de l'autre « terne fâcheux », VAL reprend son sourire et accueille le Constellation avec beaucoup d'entrain.

Bienvenu ici, Nadhir!... Tu arrives à point nommé!... Même si le ras de marée « Ignis » a malheureusement déjà frappé nos côtes et notre repas...

Il se tourne vers la nécromancienne et lui lance un clin d'oeil moqueur.

Mais comme elle a apporté avec elle cette somptueuse liqueur, on peut lui pardonner tous ses égarements.


Son regard semble en dire plus... Il se pourrait que ce ne soit pas que la liqueur qui incite VAL à accorder aussi facilement son pardon à la jeune femme...

Il lève son verre pour en montrer le contenu au nouvel arrivant qui déballe ses instruments.

Tu es venu avec?...
De la musique?!...
Splendide!!...

Je te sers et tu nous accompagnes, Nadhir?!? Nous avons besoins de nous sécher et la musique fera peut-être venir les autres?...

Le jeune homme verse un doigt de breuvage dans le verre du Terran et se lève.
Le sylphide est visiblement tout excité. Il denoue un cordon de sa ceinture et y attache à l'extrémité un petit objet métallique ciselé.


Dernière édition par le Ven 16 Nov 2007 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
la tueuse
Expert
Expert
la tueuse

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2006

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 14:13

La mer sans ondée.

La brise fraiche mais agréable.

Les étoiles apparaissant l’une après l’autre, annonce d’une nuit sans nuage.

La nocturne que préparent les Constellations sous ces latitudes sera-t-elle empreinte de calme, de béatitude, d’amitié simple ?

Tout le laisserait à présager si un énorme vacarme ne troubla, pour la seconde fois en cette soirée, l’infini miroir des eaux qui longeaient la crique.

En une extrême explosion, une gerbe d’eau monta vers les cieux paraissant vouloir rejoindre, en un impossible ballet, le reflet des astres.

Retombant en un point précis, les flots forment un profond tourbillon rejoignant les profondeurs de la terre.

Le tumulte se fait plus sage et sortant de l’eau telle la sirène, tout de calme vêtue, apparaît Latueuse.

Se dirigeant vers les trois convives, elle paraissait hésitante.

Bonsoir mon Cher Nadhir.

Bonsoir à vous que je n’ai pas l’honneur de connaître.

Excusez mon intrusion.

Faisant un clin d’œil à Nadhir, Je ne fait que passer.

Revenir en haut Aller en bas
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
Nadhir

Nombre de messages : 7140
Age : 41
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 14:57

Apparemment, mais je l'aurai parié, mon arrivée sans victuailles mais porteuse de musique est appréciée.

J'ai bien l'intention de jouer, Val, et si ma musique ne sera pas telle à réveiller les morts, du moins elle sera un appel aux sens et aux absents.

Il me sert un verre, une boisson dont je capte quelques reflets bleutés.
J'y goûterai peut-être.

Répondant d'un sourire, je termine d'arranger mes instruments pour m'asseoir en tailleur à leur côté.
Les deux paumes sur les deux peaux, tendues à craquer de rythmes et de battements.

Je vais pour commencer à m'échauffer les doigts, lorsque une explosion aqueuse m'interromp.
Serait-ce là le feu d'artifice, le bouquet final d'une nuit de festivités? ce serait un peu tôt encore...

Non, quelque chose à l'arrière de ma nuque me préviens.
C'est signé.

C'est ... Latueuse qui sort de l'onde, comme portée par les flots et drapée d'écume.

Imperceptiblement, presque involontairement, mon doigt bat sur mon tambour à chacun de ses pas vers nous.

En un tournemain, je suis debout alors qu'elle se présente devant nous.

Bien le bonsoir, chère et resplendissante Latueuse.

Ne vous joindrez-vous donc pas à nous, pour profiter de quelques moments légers et rêveurs?

Je suis certain que ceux vers qui vos pas vous portent nous pardonneront de profiter un peu de votre présence.


Un clin d'oeil, pour répondre au sien.
Je lui offre mon bras, la voyant hésitante, pour lui donner un appui.

Permettez-moi de vous présenter de jeunes et brillantes étoiles, qui nous font le plaisir de se joindre à nos constellations.
Ignis, une sorcière au tempérament de feu et à la douceur de l'eau.
Val, un rôdeur aussi alerte de ses mots qu'il ne l'est de ses flèches.

Chers amis, je vous présente Latueuse, fille du Baron, soeur d'Ombre et Lumière qui nous a aussi fait profiter de sa présence... éclair, et coeur des Constellations.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages
La plage des longs crocs (TDE) Nadhirbann03
Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
gothmog
Master
Master
gothmog

Nombre de messages : 633
Age : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/10/2007

Feuille de personnage
Classe: guerrier
Elément: eau
Level: 66

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 16 Nov 2007 - 15:42

Je venais de recevoir son invitation, Val, un nouveau venu dans les constellations qui m’avait l’air fort sympathique.
Il avait prévu une fête et y avait invité toutes les constellations à s’y rendre.
Ma foi je pense que c’est une bonne idée … je lui ferais goûter une soupe de crabe de ma composition …
Je retournais sur la plage chasser quelques crabes … il en faudrait beaucoup si toutes les constellations était conviées …
Apres en avoir capturé un bon nombre, je les broyais de façon à ce que même leur carapace, normalement aussi dure que la roche se transforme en fine poudre.
Je rajoute un peu d’eau et met mon récipient à bouillir sur le feu.
Il ne me manque plus que quelques feuilles de feuillus et c’est terminé.
J’en prendrais aussi des verts pour faire plaisir aux magiciens et aux nécromants. Il faut dire que c’est quand même bon avec …
Apres avoir préparé cette soupe, devenue onctueuse a souhait, je me mis en route pour la fête.
C’est ou déjà ?... ha oui, la plage des longs crocs.
Je me dirigeais donc vers cette plage.
Au bout d’une heure de marche, je commençais à apercevoir le feu de bois que Val avait préparé.
J’arrivais sur place peu après Latueuse, qui était en train de se présenter.
Il y avait déjà quelques personnes que je connaissait …j’aperçus Ignis, Nadhir, et bien sur Val.
On m’informa que Ombre et Lumière était déjà parti
Je m’aprochait vers val, apres avoir salué tout le monde
Sais tu si il reste beaucoup de monde a arriver ? et puis tiens, goute , voila ma specialité : une soupe de crabe agrementée de quelques feuilles de feuillus
Revenir en haut Aller en bas
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
Ignis

Nombre de messages : 2074
Age : 40
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeDim 18 Nov 2007 - 0:46

Un mouvement différent, une senteur différente, et une exquise sensation quand mon breuvage coule le long de ma gorge.
Si je ne faisais pas attention, un râle de satisfaction sortirait aisément de ma bouche.

Comme il me l’avait montrés lors de notre première rencontre, Val et moi avons trinqué à sa façon.
Une proximité appréciable, et en réponse à ses dires, je m’apprête à lui répondre :

« Si tu savais ce qu’il y a dans les ingrédients qui compose ma boisson, je ne suis pas sûr que tu la boirais volontiers, donc effectivement, je ne te divulguerai pas ce qui fait les charmes de ma liqueur. »

La faible petite haie commence à défaillir, l’instinct joyau essentiel de l’envie et de la tentation fait son œuvre.
Un désir furtif et le goût de sa peau qui se fait sentir même si le contact n’est qu’optique.
Je m’enivre de cette succulence et l’agrément se fait multiple et se hasardent des sens.

Ensuite, la fusion dans les pas de danse à venir, je n’ai guère le temps de consentir à ses paroles que quelque chose arrive.

Les vagues dans un mouvement solennel semblent résonner au-delà des plaines ignées qui jouxtent la plage, un insolite pressentiment se joue de mon humeur.
Je regarde alors l’horizon, et y devine une barque ornée d’une sombre silhouette.

Cet air glacial m’envahi, et me transperce la peau de part en part.
Mon regard cherche la cible de mon tourment, et mes yeux se posent sur l’ombre encapuchonnée.
Qui est-il ?

Le feu bout en lui, je ne suis qu’une jeune nécromancienne, cependant, j’arrive à déceler la chose étrange qui s’écoule en lui.
Noir, et obscure, pourtant, une certaine lumière se déverse des ses points vitaux.
Une hallucination ?
L’effet de ma boisson ?
Je ne recherche pas d’où me vient ce sentiment.
Il est là, c’est tout.

Vient ensuite une autre arrivée, celle de Nadhir, nous avons déjà œuvré ensemble pas plus tard qu’à la lune précédente.
Il est venu pour ses instruments.
Quelques tours de main, puis des cuirs tendus pour affirmer la résonance.

Lui connaît l’inconnu, il s’est même arrêté une poignée de secondes pour échanger quelque mots avec l’étranger.
D’ailleurs, il en est venu un peu différent.

« Ah, Nadhir, vous avez fait bonne route ?
Dites-moi, cet homme … »


Je fais un mouvement de la tête, et du menton, je lui désigne l’endroit de l’échange mystérieux.

« Il ne reste pas ?
Qui est-il donc ?
J’ai eu comme une impression bizarre en le voyant las bas.
Néanmoins, je ne dirais pas une incommodité, que j’ai ressentie, autre chose… »

Tout en lui parlant, mon regard traîne sur l’océan.

Une autre magie se mêle, l’annonce d’une autre apparition peut-être …
Le ciel se dévoile à présent, laissant les nuages et l’obscurité partir sans l’oppression de la nuit à venir.

Je tends l’oreille on dirait …

L’eau parle, elle chante la venue d’une majestueuse créature en tourbillonnant avant de se calmer.
Elle s’adresse à Nadhir, qui décidemment, attire ces manifestations, comme si tout était lié à lui …

Les yeux suspicieux, je me tourne vers Val, je remarque qu’il se fait autant interloqué que je le suis.
Le fait que seul nous deux savons pas de quoi il en retourne, sa présence se fait bien plus importante que je peux l’imaginer, je me surprends même à lui sourire, un sourire complice …

Peut-être a-t-il remarqué nos interrogations, et sans tarder, Nadhir nous présente la nouvelle venue.

Fille du Baron, et sœur de ce Ombre et Lumière …
Je ne savais pas que notre Seigneur Guerrier avait des enfants…

Avec respect, j’incline la tête en direction de La Tueuse.

« Vous m’envoyez ravie d’avoir l’honneur de faire votre connaissance La Tueuse.
Comme vous l’avez entendu, je me nomme Ignis Nécromancienne, pour vous servir. »


Tout ceci me perturbe au plus haut point !
Cette étrange impression de les avoirs vus tout les deux …
Mais pas par mes yeux, oh non, par le regard de ma lumière …

Enfin, d'autre convives semble arriver, j'ai hâte que la fête batte son plein, Quelque chose me dit, que les surprises seron aussi de la partie ...

********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Ban_ig10

La plage des longs crocs (TDE) Bannia10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeDim 18 Nov 2007 - 18:08

Ça y est! Il arrivent! Les Constellations se joignent à la fête balbutiante. Les sourires s'échangent, les mains se serrent, les cadeaux se partagent. La magie ne peut plus que faire son office en attendant les autres convives.

à l'arrivée de La tueuse, VAL se rapproche d'Ignis en esprit. Il partage la surprise de la nécromancienne mais son regard se fait peut-être aussi un peu dubitatif.

Et bien!!! Les enfants du Baron ne font pas dans l'économie de pouvoirs magiques ou de mystères! Je me demande ce que ton père va bien pouvoir rajouter pour ne pas être en reste!??...

Il fait une courte révérence un peu caricaturale et ajoute dans un sourire jovial:

Je te salue, La tueuse... Je me nomme VAL, humble rôdeur. Ce serait un réel plaisir que de partager cette nuit en ta compagnie... Reste!... Je t'en prie!... Tu sembles avoir manqué à tes amis.


Il jette un oeil à Nadhir.

Et nous pourrions faire plus ample connaissance?...

Alors qu'Ignis se présente également, une autre personne arrive sur la plage après avoir serpenté le long du sentier à flanc de falaise.
Il s'agit de Gothmog. Il a l'air plus que bienvenu si l'on en croit la vivacité avec laquelle l'amphytrion de service s'en va à sa rencontre. Sa soupe de crabe remplacera sans doute à merveille les brochettes gâchées...

Excuse-moi...

Le sylphide salut La tueuse d'un hochement de tête avant d'aller rejoindre le guerrier d'Aqua.

Merci Gothmog. Sois le bienvenu avec nous!... C'est chouette que tu ais pu te libérer!

Ensemble, ils retournent auprès des autres convives...

Nadhir?... Ignis?... Je vous avais promis de la musique et de la danse?...


Le jeune homme a l'air de s'amuser beaucoup de toute cette animation. Le ton de sa voix est particulièrement enjoué.
Il reprend en main son étrange ruban plombé et s'approche du grand brasier auquel les ondines ne se sont pas encore attaqué.
Il plonge l'objet dans les flammes... Et commence, avec des rotations de poignet, à lui faire décrire des mouvements circulaires.
Une étrange sonorité à la fois sifflante et musicale est libérée par les gestes de VAL...

Et, dans un tourbillon de feu, il se met à danser!...

La plage des longs crocs (TDE) Pbucket


Il s'aproche de la nécromancienne... En suivant d'abord un rythme très lent... Puis, alors que les percussions viennent se joindre à la cadence de ses pieds frappés sur le sable, son déplacement se fait plus rapide et plus aerien aussi!

YEEEEEEEPPPPEEEEEE!!!

Il exulte!
Revenir en haut Aller en bas
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
Nadhir

Nombre de messages : 7140
Age : 41
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 18:44

Déjà, un petit groupe se forme.
Entouré de Latueuse et Ignis, j'aurais facilement pu me retrouver en plus fâcheuse posture.

Val ne tarde pas à nous inviter à mettre de l'ambiance.

Chères amies, j'espère que vous me permettrez de donner quelques coups à ces tambours que j'affectionne. Et regardons donc ce que notre hôte nous réserve...

Je m'assieds en tailleur devant mes instruments, et laisse mes doigts se porter sur le cuir tendu.
Je ferme les yeux un instant.
Je laisse le rythme m'envahir avant même que mes doigts ne frappent les tambours.

Et puis une mélodie commence à naître.
Je souris.
Celà m'arrive-t-il à chaque fois de ne pas me rendre compte que c'est moi qui joue?
Oui, ou presque.

Mais est-ce bien moi qui joue, là?
Ou ne fais-je que retranscrire sur mes percussions les vibrations que je ressens en moi, au contact avec ma Terre nourricière?

Une autre mélodie se joint à la mienne, plus aérienne, plus... brûlante aussi.
J'ouvre les yeux.
Devant nous, je découvre Val qui a sorti de quoi faire une chorégraphie flamboyante.

Mon sang se réchauffe à cette vue.
Ça me rappelle... Bon dieu, ce sont mes doigts qui se rappellent... Instinctivement, ils ont envie de prendre quelques balles pour les envoyer en l'air et les jongler.
Ais-je déjà essayé celà... comment appelle-ton-ça?
Un poi, non?
En tout cas, Val le maitrise parfaitement, et c'est toujours un régal pour les yeux et les oreilles, de voir siffler cette boule de feu autour de lui.

J'essaye de suivre ses mouvements avec mon rythme, si mes mains suivent...

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages
La plage des longs crocs (TDE) Nadhirbann03
Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
LeBaron
Admin
Admin
LeBaron

Nombre de messages : 1947
Age : 107
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeVen 23 Nov 2007 - 11:03

Ce son je le connais.

Cette vibration je la ressens.

Elle pénètre mon corps, elle appelle mon âme.

Des souvenirs lointains en moi ressurgissent.

Combien de vies aurais-je usées, bercées par cette mélodie, ces battements qui en moi résonnent tels des cris provenant du plus profond de la terre, là où le magma engendre réchauffe Gaya ?

Ce son je le connais.

Cette vibration je la ressens.

Elle emporte mon cœur, elle déchire mon âme.

Tel un être aimanté, je me laisse porté jusqu’à elle.

D’où suis-je parti, où suis-je arrivé, je ne le sais plus. Cela n’a pas d’importance.

Devant moi, la mer, une crique, les flots infinis qui se repaissent de la lueur des étoiles.

Au centre de la crique, une fête naissante, mes compagnons s’y trouvent.

Ambiance hypnotique, les flammes dansent au dessus de leurs têtes, les tambourins rythmant la chorégraphie ou peut être est-ce l’inverse.

Je me dirige vers eux, satisfait du sang qui bout dans leurs veines, de la vie qu’ils apportent à nos campements, de leurs personnalités si diverses et si passionnantes.



********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Bannierelebaron1hq

La plage des longs crocs (TDE) Constell002bisug7
Revenir en haut Aller en bas
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
Ignis

Nombre de messages : 2074
Age : 40
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeMar 27 Nov 2007 - 23:28

Hypnotique, la transe, l’envie le jeu l’échange, et la brève soumission …
Ils commencent à arriver, L’air change, les senteurs se mélangent, le feu, la Terre …
Une délicieuse chaleur s’écoule dans ma chair, les yeux reflétant les flammes, je ne suis qu’eau, et pourtant, la puissance s’affranchit, un peu, encore, plus …

Le corps se désarme, il suit la force que lance le son, l’enivrement du phonème se dévoile …
Un message se propage, une onde troublante se répand dans mes pensées, la noirceur fidèle à elle-même, et inéluctable, je suis ce que je dois être.

Au vue des tourbillons de flammes, tout semble prendre une autre tournure, dérives sanguinaires de mes visions, toujours le même homme vêtu de noir, et cette incroyable attirance ..

C’est lui qui me donne cette force étrange qui coule en moi, c’est lui encore qui m’a fait devenir ce que je suis.
De son enseignement il m’a fait ressentir à fleur de peau tout ce qui tourne autours de nous.
Je suis si bien ici …

Le visage affligé que j’ai pu laisser apercevoir au milieu de ces êtres, se change, et se pare d’une expression bien plus définissable, celle de l’assurance ….

Je regarde autours de moi, et ressent les mots qui s’échangent entre Constellations.
Le rythme a gagné Val, il ne ressemble pas à celui que j’ai vu la première fois sur cette plage, il semble à présent si enjoué, et hypnotisé par ce qu’il respire.

Alors, sans plus tarder, j’entre dans la danse, l’accompagne dans ses mouvements.
Les pieds battent le sable, remue les vibrations contenues qui ne demandent qu’à s’amplifier.
Un tourbillon qui régale la moindre parcelle de mon corps.

Puis, cet air qui remplit mes narines, cette délicieuse odeur qui semble arriver du point de départ, dans une impulsion presque certaine, je tourne la tête, je lui souris et je le vois arriver.
Les Nébuleuses, maîtresse de nos conceptions, arrive à lancer un éclat encore plus profond qu’auparavant.

Le Baron approche, les festivités peuvent se décupler, il manque encore du monde, l’appel du vent saura certainement les faire venir.
La fête n’est qu’en son point d’envol.

********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Ban_ig10

La plage des longs crocs (TDE) Bannia10
Revenir en haut Aller en bas
chinachina
Membre
Membre
chinachina

Nombre de messages : 21
Age : 54
Localisation : Uruguay
Date d'inscription : 21/12/2007

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeSam 22 Déc 2007 - 0:56

L’orage avait crevé, les tourbillons de vent apaisés, impalpable la neige commença à tomber d’un ciel plombé, enveloppant le paysage dans un silence intemporel comme au début des temps ou seulement les Dieux parcourraient les terres encore vierges et sans frontières.

La masse du squelette arriva en plein sur le coté droite de ma tête, juste un peux au-dessus de la tempe entamant la veine qui passe juste á cet endroit, sa masse resta accrochée à mon capuchon et tombât avec un bruit sourd à mes pieds.

La neige maintenant tombait comme un linceul recouvrant les souillures du sang versé et purifiant ce lieu de combat par sa blancheur ; je sentis que je glissais lentement sur le sol comme les flocons qui voltigeaient autour de moi, lentement mais inexorablement.


Sentant la vie s’envoler par la blessure que j’avais reçue, dans un instant de lucidité encore présente, je pensais à celui qui était le maître de mon cœur et de mon âme….. Dommage, me disais-je...... je ne pourrais plus jamais lui dire ce que j'avais vu au fond de ses yeux. Dans son jardin secret : j'avais vu l'amour et la tendresse, la candeur d'un enfant et la sagesse d'un vieillard, la force du guerrier et la faiblesse de l'amant, la miséricorde pour le miséreux et l'inflexibilité pour le tyran..... dans ses yeux j'avais retrouvé des lagons transparents que je n'avais jamais connus mais dans lesquels je m'étais perdue á jamais… Dans son regard la chaleur du soleil des îles..... les coquillages nacrés dans son sourire et des parfums inconnus sur sa peau….mes dernières pensées seront pour toi mon doux Seigneur.

Namárië !

Je me sentais approcher aux frontières du non retour….. à la croisée des chemins, à la jonction des temps, au carrefour de la nuit et du jour, de la mort et de la vie. Alors venant du néant une voix douce mais impérieuse me dit :

China la blanche, tu n’as pas le droit de t’en aller ! Toi le cygne plus blanc que neige, ne t’envole pas vers les havres gris, ils ne sont pas encore pour toi, tu m’as fait une promesse dans mon temple et j’attend de toi que tu la réalise, ta mission n’est pas terminée, reviens, tu te reposeras une autre fois.

Un Mage me proposa en échange d’une partie de ma vie de me ramener sur une plage inconnue, j’acceptais ne sachant ce qui allait m’arriver, mais confiante en ma bonne étoile!

Je me retrouvais effectivement sur une plage autour d’un grand feu il y avait plusieurs personne que je ne connaissais pas, certaines dansaient sur une musique syncopée, on aurait dit une fête, une fête ou mes sens me disaient que la lumière et l’ombre voisinaient dangereusement.

La sentinelle des étoiles qui était en moi m’avertissait d’attendre la suite des événements…..j'avais avec moi Ondine mon élément d'eau

La plage des longs crocs (TDE) F035
Revenir en haut Aller en bas
LeBaron
Admin
Admin
LeBaron

Nombre de messages : 1947
Age : 107
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeDim 23 Déc 2007 - 14:07

Il est de ces instants qu’il faut reconnaître.

Il est de ces lieux où les yeux ne suffisent à en entrapercevoir la profondeur de la magie qui y règne.

Là, seul le cœur et l’ouverture d’esprit permettent de sentir l’énergie qui se dégage de la conjonction d’âmes au demeurant si différentes et pourtant si proches.

Un peu à l’écart, une longue chevelure blonde semble être apparue du néant.

Le baron ne ressent aucun danger de par cette présence.

Son instinct jamais ne le trompe.

Tout en rejoignant ses compagnons, il lui adresse un large sourire, simple invitation à partager avec eux, des moments où, entre liesse et magie, les communautés d’esprit se forment.

La nuit, le feu de bois, la mer, l’espace, une douce chaleur, une brise amicale, le clapotis de l’eau mêlée aux sons des tambourins et des flammes traversant l’air guidés par les mains habiles de VAL, les premiers mots et rires échangés…

Un clin d’œil aux étoiles.

Le bonheur, ces instants que l’on ne peut construire et qui pourtant sont tellement riches.

Le bonheur, ces instants qui se construisent sans la moindre richesse.


********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Bannierelebaron1hq

La plage des longs crocs (TDE) Constell002bisug7
Revenir en haut Aller en bas
chinachina
Membre
Membre
chinachina

Nombre de messages : 21
Age : 54
Localisation : Uruguay
Date d'inscription : 21/12/2007

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeLun 24 Déc 2007 - 4:25

Un grand Seigneur m’avait fait un sourire en guise d’invitation á me joindre a la fête, Ondine n’avait pas attendu et se faisait un plaisir d'éteindre les étincelles que les arabesques orchestrées par un gracieux sylphide, éparpillait autour du ballet flamboyant.

Je souris devant le peu de retenue de mon élément, Ondine ne doutait jamais de son pouvoir, quand je l’avais choisie elle m’avait dit pétulante:


Tu ne le regretteras pas, le Dieu des eaux et des océans, Posicillon est surnommé« l’incorruptible », car le mal ne peut en aucun cas arriver dans les abîmes des océans, ni dans les sources profondes, il parcourt nos terres dans sa totalité depuis le ciel sous forme de pluie, sur les montagnes les plus hautes par les glaciers qu’il forme, ses veines parcourent toute la terre par les grands fleuves et les petits ruisseaux ; il est la mémoire des terres d’Argent, vu qu’il á été présent et á contribué puissamment á sa création, et il voit tout, rien ne lui échappe…. En plus il est indispensable á la vie des créatures, animales comme végétales.

Je l’avais gardée auprès de moi depuis, et je ne l’avais jamais regretté.

La musique m’invitait à la danse, mais mon armure me gênait, elle était trop lourde pour mon corps frêle, je décidais d’enlever au moins mes chausses, aussi tôt pensé, aussi tôt fait, je sentait sous mes pieds la douce caresse du sable.


Je m’approchait de cette compagnie qui avait l’air si joyeuse, c’est aussi en souriant que je me présentais :

-Je m’appelle Eldalótë, mais pour mes amis je suis China, demi elfe, pour vous servir,

Une révérence termina cette courte présentation, une étoile filante traversa le ciel, rapidement je fis un vœux.


Un kaléidoscope de sensations s’insinuait en moi, et éclataient comme bulles de savon irisées.......Que de puissance se dégageait des personnes présentes, elle s’insinuait comme les grains de sable sous mes pieds, impalpable mais incroyablement efficace par leur inconsistance.

Un grain de sable….c’est quoi ? Rien, trois fois rien ! Quelle erreur…..Mettez plusieurs grains de sable ensemble
et vous aurez une arme aussi puissante que les plus grands des sortilèges.
Le vent du chaos peut essayer de les disperser, mais ce serait pour former une dune encore plus grande, la quelle pour le mal, deviendra une barrière infranchissable et inébranlable, les raz de marée peuvent essayer de l’aplanir…. alors ils se transformeront en sable mouvant pour mieux piéger les ennemis, qui auront oublié que le sable est un puissant abrasif qui s’infiltre dans la moindre interstice pour gripper n’importe quelle machine de guerre et même le feu ne peux rien contre lui !

Je chassais ces pensées inopportunes, ce n’était ni le moment ni le lieux pour autre chose que la joie et l’amusement, pour forger des souvenirs intemporels……
Revenir en haut Aller en bas
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
Anamaya

Nombre de messages : 1365
Age : 32
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitimeLun 21 Jan 2008 - 23:12

Un message... L'homme de la taverne s'était étonné de voir Anamaya entrer dans les lieux après le coucher du soleil.

Il lui avait demandé pourquoi elle n'allait pas à la fête.
Elle n'avait pas compris. Le concept de fête ne lui était pas connu. Il dû voir son incompréhension car il lui expliqua qu'un nouveau venu, comme elle, avait organisé une soirée pour faire connaissance. Que tous étaient attendus, et qu'il fallait apporter quelque chose.

Anamaya compri qu'elle n'en avait pas entendu parler probablement parce que la journée, elle dormait...
Serviable, l'homme lui indiqua la route à suivre.

Perplexe elle fit demi tour... Une fête? Un écho prometteur titillait son esprit raisonnable. Elle était curieuse de savoir ce que cela pouvait bien être.

Et puis cela pourrait peut être lui permettre de rencontrer ces êtres diurnes sur les traces desquelles elle marchait une fois la nuit tombée... Elle observa le ciel puis sourit.

L'homme lui avait dit de venir avec quelque chose... Mais elle ne savait pas quoi. Elle ne possédait rien de particulier qui vaille d'être partagé et ignorait toute forme d'art culinaire.

Ses pas la conduisirent à l'écart du campement, sur le chemin de la plage. Le vent joueur l'accompagnait, faisant tomber un fruit trop mûr à ses pieds. Cela lui donna une idée.

Avec l'aide d'un souffle léger qu'elle contrôlait grâce à son orbre, elle récupéra certains fruits dans les arbres et buissons proches. Puis elle retourna dans sa chambre et y récupéra le stock de raisin sur lequel elle s'entraînait.

Un petit sac en toile à la main, bondé par le contenu sucré ainsi que quelques feuilles qui s'étaient glissées dans la récolte, la femme se mit en route.

Ses pas la conduisirent sans erreur jusqu'au lieu de rendez vous. Elle le devina en contrebas avant de le voir. Une musique percutante vibrait dans le sol, remontant par ses pieds jusqu'au sommet de sa tête, parcourant l'ensemble de son corps tel un deuxième coeur affolé....

Statique, elle observa les êtres ondulant sur le sable.
C'était donc ça, une fête?

La plage des longs crocs (TDE) Eyes_o10

Il n'y avait pas foule, pourtant les personnes présentent formaient un ensemble vivant qui lui donnait la sensation d'être à l'écart de tous.

Alors, elle défit son sac au sol et sorti son orbe. Une lueur bleutée colora son visage et elle se mit à chantonner, comme en transe. Une légère brise se leva autour d'elle, les feuilles et les grains de raisins se mirent à voltiger.

Concentrée à l'extrême, elle entraîna le mini tourbillon vers la plage en contrebas. Les feuilles se posèrent en tas... Les fruits suivirent...

Puis elle se concentra sur le modèle au dessus...
Elle n'arrivait guère à déplacer les objets lourds, à son niveau. Elle savait qu'elle aurait encore beaucoup besoin d'entraînement. Mais elle voulait voir où elle en était... Et ne pas repartir avec toutes ses victuailles...

Alors elle continua. La descente lui fut bien plus douloureuse... Et elle manqua sa cible première, en l'occurence le tas de feuilles, pour attendre quelque chose de plus mou mais aussi moins idéal comme piste d'atterisage. Le dos de quelqu'un.
Aie.
mauvais plan pour faire connaissance cela. Il faudrait qu'elle songe à s'excuser lorsqu'elle recroiserait la personne. Même si elle ne la discernait pas assez, elle ne doutait pas qu'on ne manquerait pas de lui rappeler son attaque fructifère.

Malgré elle, un petit rire pris naissance au coin de ses lèvres.
Puis elle se reprit, tenant entre ses mains le symbole d'Eolia, en une prière muette.

Anamaya eut un petit geste de la main, puis repartit.
Elle n'était finalement pas descendu se mêler aux autres, mais le déplacement n'avait pas été inutile. Qu'ils profitent de ces instants, jusqu'au douloureux levé du soleil... Il y avait une sorte de joie indiscible au fait d'être ainsi réunit... Elle le sentait mais...

Pour elle il était encore trop tôt...

********************************************************************

La plage des longs crocs (TDE) Bannie10

La plage des longs crocs (TDE) Ange-qui-regarde-les-etoiles-filantes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La plage des longs crocs (TDE) Empty
MessageSujet: Re: La plage des longs crocs (TDE)   La plage des longs crocs (TDE) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La plage des longs crocs (TDE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: