Constellations - TdE


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Errance

Aller en bas 
AuteurMessage
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
Selene

Nombre de messages : 273
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Errance   Errance Icon_minitimeDim 3 Sep 2017 - 20:43

[ RP ouvert à tous! Smile
Inspiration musicale : https://www.youtube.com/watch?v=tKtwPqLUFgI ]


Ma silhouette sombre se fondait presque dans le décor et circulait silencieusement entre les formes brumeuses des arbres de la forêt millénaire. D’une démarche lente et hésitante, j’avançais sans but précis, errant entre les géants végétaux, butant parfois contre une pierre ou une racine encombrante. Je marchais, résolue, poussée par une étrange nécessité, sans toutefois être attentive au lieu où mes pas me menaient. J’ai toujours aimé les forêts, et celle-ci en particulier, mais mon but ce soir-là n’était pas de rejoindre le Campement des Etoiles.

Il y a quelque lunes que notre bastion des Au-Delà s’était vidé, quelques spectres errants par-ci ou par-là se retrouvaient de temps en temps. Je me suis retrouvée promue en chef de notre faction et bien qu’au départ la situation était encore très supportable, la solitude s’insinuait de plus en plus dans mes pensées. Bien sûr je croisais du monde, j’avais certaines occasions d’aider quelques amis, mais c’était toujours éphémère et les soirées, les nuits et journées se faisaient de plus en plus longues.

Pour autant, cela ne me décidais pas à quitter notre bastion où quelques âmes sommeillaient toujours. D’autres signes, d’autres raisons m’ont alors mis la puce à l’oreille. Peut-être était-il temps. Et bientôt je ne supportais plus cette situation d’impasse dans laquelle j’avais l’impression de me trouver.

Alors ce soir, j’ai quitté la forteresse pour les chemins buissonniers, l’esprit plein de questions et de doutes. Mon corps s’essouffle, vacille parfois, mais ma volonté me force à avancer, quelque part. Sur le chemin, les grands chênes semblent me parler, et ma main les effleure en de douces caresses. Les fougères et les lichens s’animent sous le souffle du vent.
Bientôt pourtant, les désagréables sensations de courbatures se font sentir, et ma vision se trouble un peu, me forçant à m’arrêter.

Appuyée contre l’écorce rugueuse d’un feuillus, je reprends des forces, grignotant quelques baies récoltées sur la route. Mon regard erre sur ce qui m’entoure, et se focalise sur un petit rongeur qui passe par là. Alors que je le fixe, je ressens de drôles de petits picotements dans mes doigts et soudain le mulot couine en s’enfuyant. Je soupire, ce genre de chose arrive de plus en plus souvent et j’ai peur de comprendre peu à peu.

Il me faut reprendre la route, continuer vers l’inconnu, vers là où quelque chose se passera. Je reprends ma marche mais j’avance moins bien qu’avant, je suis fatiguée, pas loin de l’épuisement.
Un malaise me reprend, je finis par me laisser glisser le long d’un chêne bienveillant, assise par terre. Reprenant mon souffle, je ferme les yeux, et sans le vouloir, glisse dans un sommeil agité.
Revenir en haut Aller en bas
Fiathen
Historien en devenir
Historien en devenir
Fiathen

Nombre de messages : 287
Age : 25
Date d'inscription : 22/06/2014

Feuille de personnage
Classe: Magicien
Elément: eau
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeDim 3 Sep 2017 - 22:43

SBAF !

Mes mains tremblants légèrements je me relève avec la philosophie toute relative qui caractérise  chaque personne chutant pour la 37ème fois en une heure.

Je n'aime pas la forêt.

Où plutôt si, j'aime la forêt, ce que je n'aime pas c'est la totalité des choses qui la compose. J'aurais adoré me balader dans la nature si l'Unique avait un réfléchis trente seconde avant de nous refiler un travail bâclé.
Un exemple ? Les racines. Quand on a deux sous de jugeote on ne met pas un obstacle aussi vicelard de la même couleur que le sol qu'on est obligé de fouler. Non parce que du coup c'est évident que toute personne normalement constitué va irrémédiablement se ramasser à chaque fois qu'il va faire deux pas. Et puis fallait forcément que ces engins démoniaque ressortent à deux centimétre de leurs arbres ? Ce serais pas drôle si en plus de perdre notre dignité on perdait pas aussi deux dents c'est ça ?

Et j'imagine que sous prétexte que môssieur est l'être le plus puissant du cosmos il s'est dit que, tiens, en plus de peupler les fôrêts de pièges mortels il allait en plus les faire bien crade. Ah oui non mais vous comprenez si on ruine pas les habits des randonneurs en plus de leurs santé c'est pas drôle. Allez, hop ! Humus, cadavre, déjections, champignons, pourritures, boues, c'est la fête !

Va te faire voir l'Unique, va bien te faire voir.

Et puis mince quoi,comment un gars qui nous a pondu un truc aussi parfais qu 'Aqua avec un joli sable moelleux et lisse, de l'eau propre et du soleil peut nous vomir un truc pareil ?

Enfin bon, piège de Niue ou pas j'étais bien obliger d'y aller. Mes quelques mois passé dans la bibliothèque étoilé ont épuisé tout mon stock d'encre et, comme j'ai pas envie de me faire saigner par les marchands en en rachetant, j'étais bien obligé de la fabriquer moi même.

Me voilà donc le regard fixé sur le sol à la recherche de racines traîtresses baies de sureaux, quand je vois un mulot décamper pas loin. Par réflexe je lève les yeux dans la direction opposée (oui parce qu'en plus c'est des endroits bourrés de prédateurs, les forêts) et mon regard s'arrête sur une forme adossée à un arbre un peu plus loin.

Hésitant quelques instants sur la marche à suivre j'allais opter pour une retraite stratégique quand je finis enfin par reconnaître ma marraine. Tout d'abord réjouis de voir un visage amical dans cette enfer de feuille et de racine trompeur je m'avance dans sa direction mais ma joie ne tarde pas à se teinter d'inquiétude quand je remarque qu'elle n'as pas l'air au mieux de sa forme.
Bon après j'étais pas mort d'inquiétude non plus, la femme qui a formé l'être le plus brillant de ces terres (même si là j'étais surtout le plus boueux) ne pouvait pas être en grosse difficultés.

Pressant tout de même le pas (mais pas trop non plus à cause de ces fourbes racines) je ne tardais pas à arriver à sa hauteur et décidément ça n'allait pas bien. Elle était plongé dans un genre de sommeil d'où elle émettait parfois des grommellement et des petits bruits genre...pas rassurant.

J'hésitais à lui mettre deux claques bien sentis pour la sortir de là mais...ben on parle de la personne qui m'a appris à dissoudre des cadavres quand même, du coup un peu de prudence ne me parais pas superflu.

Lui secouant légèrement l'épaule je lui administre du même coup un sort de soin medium, espérant que ça suffira à la sortir de son sommeil.

« -Heu...Coucou Marraine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
Selene

Nombre de messages : 273
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeDim 10 Sep 2017 - 11:48

[HRP: Que d'autres n'hésitent pas à intervenir à tout moment! Plus on est de fous, mieux c'est hihi!]


Du tréfonds des songes les plus nébuleux qui m’animent, je tangue quelques secondes avant qu’une douce chaleur ne pénètre mon corps et me réconforte. Cela m’incite à l’éveil et j’émerge en clignant des yeux, la mise au point prend quelques secondes avant que ne se dessine devant moi la silhouette connue et amicale de Fiathen.
D’abord un peu interloquée, puis me souvenant enfin où je me trouvais, mes lèvres s’étirent en un sourire sincère et heureux. Je suis toujours ravie de voir et de prendre des nouvelles de mon talentueux filleul.

- Heu...Coucou Marraine ?

Je remarque son ton empreint d’inquiétude. Oui, bon, l’état dans lequel je me trouve n’est pas des plus réjouissant et je ne dois pas avoir bonne mine, mais qu’importe ! Ici et maintenant, je suis heureuse de le voir.

- Fiathen ! Mon filleul adoré !  Pardonne à ta vieille marraine cette entrée en matière. Je me suis vue prise par la fatigue plus tôt que prévu, c’est que je ne rajeunis sans doute pas !
Mais… Et toi ? comment vas-tu ? Tu as grandis et pris en force dis donc !


Je détaille ses traits et ses vêtements bien boueux, il faut le dire. Il a dû avoir quelques difficultés dans la forêt,  ce qui n’est guère étonnant pour un adepte de l’eau. Je ne relève pas la chose, qui doit déjà suffisamment l’agacer, et en profite pour changer de sujet et parler de lui, tout en me relevant, un peu péniblement,  jusqu’à être enfin stable sur mes deux jambes.

Je fais quelques pas, l’invitant à évoluer tranquillement dans le dédale végétal tout en devisant. Oui, il avait sacrément évolué depuis le temps où je l’avais pris sous mon aile pour lui inculquer les rudiments de la magie. Il était devenu un mage doué, en quête de puissance qu’il ne tarderait pas à développer pleinement. Il avait fait déjà un beau parcours et ne s’arrêterait pas en si bon chemin. Je pouvais le dire, j’étais fière de lui !

Tout en l’écoutant, je me concentre sur mes forces et sur le chemin, histoire de ne pas tomber ou trop vaciller. Au bout de quelques minutes, je dois essuyer discrètement quelques gouttes de sueur de mon front, signe des efforts inhabituellement intenses que je dois fournir pour effectuer une simple action comme marcher. Mon énergie est comme aspirée, parasitée, envolée !  

Et pour couronner le tout, voilà que des grognements se font entendre droit devant nous, et bientôt apparaissent non loin deux féroces Lupus, sans doute en quête de se mettre quelque chose sous la dent. Je  m’arrête aussi sec et soupire d’un air désespéré. En temps normal, ces deux bêtes ne m’auraient pas posées problème, mais là…

- Attention, ils ne sont pas très commodes !

Je me prépare pour lancer un faisceau de pureté, j’espère avoir assez d’énergie pour le faire correctement.  En face, les canidés bavent déjà, prêts à bondir sur nous.  
Je rassemble mes forces et projette alors mon faisceau lumineux à coup d’incantation. Je vois la lumière  prendre forme et avancer droit sur les cibles. J’ai presque bon espoir que cela suffira à anéantir les monstres quand soudain mon faisceau s’éteint, disparaît sans un bruit dans les ténèbres de la nuit.

- Mais que…  ??

Effarée et surprise, je perçois pourtant quelque chose percuter les deux Lupus, un peu comme une onde de choc, suivie de quelques gémissements canins. Fronçant les sourcils, mon regard se porte vers les bêtes et je constate qu’elles sont étourdies, encore vivantes mais incapables de se mouvoir correctement pour nous bondir dessus.
Là je ne comprends vraiment plus ! Quel est ce sort avec cet effet? Il ne fait pourtant pas partie de ma panoplie… ! Je jette un œil vers mon filleul, les mains un peu tremblantes, guettant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Fiathen
Historien en devenir
Historien en devenir
Fiathen

Nombre de messages : 287
Age : 25
Date d'inscription : 22/06/2014

Feuille de personnage
Classe: Magicien
Elément: eau
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeVen 8 Juin 2018 - 22:38

Adressant un clin d'œil complice à ma marraine je me saisi de mon orbe magique pour charger un sort  mon tour. Il est évident qu'elle aurait pu éradiquer nos assaillants en un instant mais sans doute a t'elle voulu que je lui montre mes progrès, essayons de ne pas la décevoir! Visant les deux preuves vivantes que les forêts sont le pire endroit de l'univers je m'avance d'un pas énergiques, brandissant mon bras pour relâcher un souffle de magie blanche et...me ramasser de manière tout aussi énergique en trébuchant sur une foutue racine.

Le nez dans la boue je me demande un instant comment je vais réussir à tourner ça de manière à garder un poil de dignité. Heureusement l'Unique s'étant probablement bien bidonné décide de me donner un coup de main et j'entend mon sort trancher une branche massive qui choit sur les deux gros chien en face de nous, les mettant hors d'état de nuire.

Me relevant en renonçant à épousseter une fois de plus mon manteau de voyage, je me retourne vers ma mentor.


"-Voila, voila un...joli travail d'équipe n'est-ce pas? Tu noteras mon habile diversion, ils n'ont rien vu venir!"

Toujours avoir l'air sur de soi, toujours!

"-Ceci dit ton sort était drôlement surprenant, il faudra que tu me l'apprenne un de ces quatre."

Faisant face à ma marraine je ne peux m'empêcher de remarquer quelques signes de fatigues se peindre sur son visage, ainsi qu'une expression un peu étrange. Peut être tient elle à ne pas paraitre trop en forme pour ne pas que je me sente gêné d'être au bord de l'essoufflement après une heure dans ces fichues fourrés? Ou peut être est elle vraiment fatiguées? Je l'ai tiré de sa sieste après tout et il est possible qu'elle marchait depuis un moment vu son endurance légendaire. Au moins autant que la mienne.

"-Le campement des constellations se trouve pas trop loin d'ici, si tu veux on peut y faire un crochet? On y sera sans doute mieux pour discuter. Enfin ceci dit je ne voudrais pas non plus te déranger, tu avais peut être des choses importantes à faire par ici?"

Prudence toujours, dissolution des cadavres toussa toussa.
Revenir en haut Aller en bas
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
Selene

Nombre de messages : 273
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeDim 15 Juil 2018 - 18:09

Alors que mon sort, qui visiblement n'est pas un sort de magicien de ma panoplie, et qui en plus s'est activé sans que je n'incante aucune formule, a étourdi les deux loups, je m'inquiétais de ce qu'avait pu en voir mon filleul. Je gardais à l'esprit qu'il nous faudrait peut-être nous éloigner, mais avant que je ne puisse parler, Fiathen avait déjà fait preuve de son talent et avait dégommer une branche en plein sur les deux prédateurs. J'ai à peine remarquer sa chute et je ne relève rien, je sais qu'il a toujours eu quelques maladresses, encore plus en terrain forestier.

Je souris à son commentaire sur le travail d'équipe, voilà qui était vrai pour cette fois! J'avais eu de la chance de tomber sur lui et j'étais sincèrement heureuse de le voir.

- Hum... je crains de ne pas pouvoir t'apprendre de sort de sitôt. Je n'ai moi-même pas compris comment il a fonctionné...

Puis je vois comme un brin d'inquiétude et de considération se peindre sur son visage. Je dois avoir l'air fatiguée. En tout cas je le suis, physiquement mais aussi moralement je crois. Il me propose alors de faire un tour à leur campement des Constellations, si je n'ai rien de particulier de prévu.

- Des choses importantes? Non, pas encore je pense. Je n'ai pas de but précis aujourd'hui, mais j'ai senti que je devais venir. Il se passe quelque chose vois-tu? Ou plutôt, il se passera bientôt quelque chose, mais je ne le saurais que lorsque le moment sera venu...

Je m'interrompis en soupirant, je partais dans des considérations philosophiques à parler comme ça. Quoique une étoile pouvais sans doute comprendre cela. Après tout, eux seuls savent que les astres peuvent parfois nous guider et nous parler. Mais je ne savais rien de l'entité qui m'envoyait ces étranges pressentiments et me poussait sur ce chemin maintenant.

- Mais ne te formalise pas des propos nébuleux de ta marraine, je serais plus que ravie de te suivre au Campement et pourquoi pas d'y rencontrer quelques Etoiles si elle y sont disposées!


J’emboîtais le pas au magicien aqueux et je le suivais jusqu'au campement, évitant les gros fourrés plein de ronces et les buissons épineux qui s'accrochaient dans nos manteaux et capes. Je tentais de deviser avec mon filleul sans trop m'essouffler toutefois. Tout me demandait plus d'énergie et plus d'effort ces derniers temps.

- Alors, et toi? Dis-moi comment tu vas et quels sont tes progrès de ces derniers temps. Comment se passe la vie ici, les sorties ?

J'étais réellement curieuse d'en savoir plus et s'il se plaisait toujours autant ici, si tout allait bien aussi. Je ne doutais pas qu'il aurait de bonnes histoires ou d'anecdotes à me raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
Selene

Nombre de messages : 273
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeMar 5 Nov 2019 - 16:52

J'avais revu quelques amis ce jour-là, des étoiles bienveillantes et ce fut une agréable journée.
Mais rien de plus, les signes m'avaient trompés, le temps n'était pas encore venu.
Je m'en était retourné dans mon bastion des Au-Delà.
Et le temps a passé....

*********************************************************************************

Et les signes se sont multipliés.

Ma magie est devenue plus instable, plus erratique... les sorts entamés se brisaient comme par enchantement pour en devenir d'autres avec d'autres effets. Au bout de quelques temps, j'ai compris qu'ils se transformaient en des sorts d'un autre genre, et pour en avoir vu certains auparavant, je soupçonnais fort que mes enchantements devenaient des sorts de nécromancie!
Cela ressemblait étonnement à des explosions dégénératives et à des cercles maléfiques. Mais cela n'avait pas de sens!

Peu à peu, j'ai senti, j'ai compris les changements intimes dans mon corps.
C'était peut-être normal, j'évitais simplement d'utiliser trop de magie à la fois, et de le faire avec du monde autour de moi.
Mais le temps avançant, j'ai fini par devenir carrément dangereuse, voire incontrôlable par moment.
Avant de commettre le pire, l'irréversible, je suis partie.

*********************************************************************************

Seule.
J'ai trouvé refuge dans la forêt, comme souvent.
Auprès des arbres et des bêtes qui ne me tiennent pas rigueur de quelques sorts intempestifs.
Je ne m'attarde pas, jamais, je voyage lentement au rythme de ce que je trouve pour vivre, ou survivre.
Seule.
Je comble ma solitude en chantant, en parlant aux bêtes et parfois, rarement, je me glisse entre les ombres jusqu'à une taverne peu fréquentée, le temps de boire un verre, le temps de sentir la vie, la ville, les gens, l'agitation... puis je repars vivre en ermite dans les bois.

Seule.
C'est désormais ainsi que j'affronte le temps et la douleur. Une expérience inédite, pour moi qui ait toujours aimé la vie, la compagnie, les amis.... Parfois, un éclair de lucidité me fait penser que rien ne m'oblige à errer comme je le fais, que je peux sans doute trouver de l'aide, trouver un moyen de contrôler ce pouvoir étrange qui grandit en moi.
J'ai le temps de penser, de me souvenir, de me rappeler de tout, de rien, du passé.

Et ce soir, je cogite beaucoup, je suis accablée et en colère tout à la fois, je ne supporte plus cette solitude! A cette pensée, une nouvelle onde de choc ténébreuse s'échappe de mes doigts sans que je ne le contrôle. La magie s'en va percuter une branche qui dégringole. Je soupire, un coup d'oeil à mon bras blessé, dans des circonstances quasi similaires. Sauf que la branche m'est tombée dessus.
Moi qui maîtrisait les soins à merveille, je me sentais sereine et rassurée de pouvoir me soigner en cas de besoin. Je n'arrivais même plus à formuler un soin mineur sans que cela ne tourne à la catastrophe. Toute tentative de magie sur moi-même tournait mal et me causait des douleurs terribles qui me clouaient au sol pendant quelques minutes.

Je marche comme une ombre dans la nuit, évitant les cailloux et les pentes escarpées.
Ma vision de nuit s'est améliorée, c'est au moins ça.
Une larme perle au coin de mon oeil droit. De rage, de désespoir, d'incertitude aussi.
Allais-je continuer à me cacher longtemps ainsi?
Je tâchais de réfléchir posément, calmant les battements nerveux de mon coeur au rythme de ma respiration.

Un souvenir, un sourire.
Un ami perdu de vue depuis un moment.
Lolokito.
Il m'avait proposé son aide il y a déjà longtemps.
Je lui avais répondu qu'un jour je la lui demanderais sûrement, parce que c'était lui, et qu'à tout autre ma fierté m'aurait fait refuser.
Le sort est étrange, son aide aurait pu être des plus à propos aujourd'hui, mais je n'étais pas sûre qu'il soit encore en ce monde.

Je pensais aux Etoiles, aux Constellations, à Ignis, sa mentor, à Calyso, la plus grande soigneuse de ces Terres, à tous les autres, le Roy Ombre, Tnerual, un autre grand Nécromancien, Malicius le grand guerrier, Fiathen mon filleul et ses comparses, Zethyr, Gamby et Ginji...
Oui, j'y avais des amis sincères, et les Etoiles étaient finalement peut-être les plus à même de m'aider désormais.
Le sort était facétieux, il avait mené mes pas vers la forêt de leur campement. Je commençais à fatiguer et inattentive à mes pas, je trébuchais sur une pierre un peu glissante. Je me rattrapais à un arbre pour éviter la chute mais je ne pus empêcher une nouvelle onde de choc de se propager dans les bois, provoquant un vacarme épouvantable un peu plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
calyso

Nombre de messages : 4976
Age : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeSam 9 Nov 2019 - 15:07

La nuit était belle, quoiqu'un peu fraîche en ce début de Campana, chose normale pour la saison. Cela ne m'empêchait pas de rôder dans la forêt qui cachait notre campement, à la recherche des dernières plantes avant le début de l'hiver ensuite seule les plantes cultivées en intérieur pourraient fournir les ingrédients propices à la fabrication d'onguents, potions et talismans.

Je cueillais avec précaution les plantes, évitant de désherber toute une zone, afin qu'une fois le printemps revenu, de nouvelles pousses prennent le relai. Certains diront que cela venait de l'héritage qui coulait dans mes veines, mais il n'y avait pas que cela ; la rencontre avec un enfant mystérieux à l'Académie, la recherche d'une relique, ainsi que mon séjour récent en Enfers m'avaient ouvert les yeux sur le fait que la vie était précieuse pour tout être vivant et que l'équilibre ne tenait qu'à peu de chose.

Bref, je cueillais donc des orchidées lunaires et autres plantes qui ne se trouvaient que de nuit, observant de temps en temps les étoiles qui étaient bien visibles en cette nuit, lorsque j'entendit comme un coup de tonnerre non loin de moi. Le ciel étant dégagé cela me parut des plus suspects et je décidais d'aller vérifier de quoi il s'agissait. Les gardiens de la forêt ne tarderaient d'ailleurs sans doute pas à aller prévenir notre roy et d'autres constellations, mais je préférais m'assurer qu'ils arriveraient à temps. ce n'était pas la première fois qu'une menace planait sur nous.

M'agenouillant au bord d'une flaque d'eau, j'effleurai mon reflet afin d'établir la connexion avec la vasque en argent que j'avais offert à Ombre il y a bien des mois et lui laissait un message :


Ombre, il se passe quelque chose dans notre forêt, je vais sur place, rejoins moi vite

Je passais ensuite de nouveau ma main au dessus de l'eau pour la faire redevenir normale et me relevais pour prendre la direction du lieu de l'explosion tout en restant discrète




********************************************************************

Errance Dce966f9d29e471ea87f23dc097de5df

cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Ombre
Sa Majesté Etoilée
Ombre

Nombre de messages : 8855
Age : 35
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeVen 15 Nov 2019 - 10:29

La Taverne, lieu de rencontre, de rires et de larmes...des larmes? Oui surtout le lendemain matin quand il faut se réveiller avec une gueule de bois "infendable" par la plus aiguisée des haches.

Les premières gelées accompagnaient ces réveils douloureux et difficile. Mon corps prenait de l'âge, je tenais moins l'alcool et les soirées, le seul avantage était qu'avec l'endormissement général des autres factions je n'avais pas grand chose à gérer. En somme je m'encroutais pas mal.

Aussi j'avais décidé ce matin de me dégourdir quelque peu les pattes, étirements de papy..Aie !


Quelques flexions/extensions....Aieeeuhhhh !!!

Bon un peu de pompes alors....Naonnnnnn on oublie, vais me faire un café.

C'est à ce moment que j'entendis un son bizarre en provenance de ma cuisine. Un téléphone? Non on a pas encore inventé ça par ici ! Le livreur Amazon? Ah ben non non plus...

Ah oui la vasque de Calyso...Mince ça marche comment ce truc???? Je le touche :

Ombre, il se passe quelque chose dans notre forêt, je vais sur place, rejoins moi vite

Ahhh ça parle, j'aime pas les trucs de magicien décidément !

Bon ben du coup je vais aller dans la forêt ça me fera marcher un peu.[/i

[i]Quelque peu étonné de l'animation soudaine je prends quelques secondes pour m'habiller et file rejoindre Calyso plus loin dans les bois.

********************************************************************

Roy des Constellations
Errance 172787ombresigna
Revenir en haut Aller en bas
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
Selene

Nombre de messages : 273
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitimeDim 17 Nov 2019 - 22:36

Je restais quelques secondes immobiles, à écouter le bruit de la forêt après le coup de tonnerre assourdissant. Tout était si silencieux, un peu trop en fait...
Je regardais prudemment aux alentours, m'apprêtant à reprendre mon périple quand je sentis quelque chose d'étrange, quelque chose qui venait de la terre. C'était un sentiment oppressant, comme une onde de colère. Qui ou quoi pouvait bien dégager une telle aura dans cette forêt où seuls les arbres et les animaux dominaient....?

Et je compris tout à coup! Les gardiens de la forêt des Constellations. Je les avait dérangés et ils allaient donner l'alarme. Peut-être était-il déjà trop tard! Les esprits des arbres sont des créatures étranges qui ne se montrent guère. Mais j'avais déjà pu constater à une époque à quel point ce système de surveillance et d'alerte pouvait être efficace en cas d'invasion ennemi.

Mais je n'étais pas là en ennemi! Je devais le leur dire, les gardiens comprendraient.

- Non, non! Vous me connaissez, je suis de votre élément! Je viens ici en paix...

Ma voix résonna fort quelques instant et le son se perdit entre les troncs puissants.
Autour de moi, les arbres grinçaient, le vent les faisaient bouger d'une sinistre manière. Je sentais qu'ils ne m'écoutaient pas, qu'ils ne me croyaient pas.
Je pouvais leur montrer, parler leur langage, ils seraient sans doute plus réceptifs.

Je me mis alors à genoux, les mains posées sur le sol.
Fermant les yeux, je me concentrais sur la terre et les racines que je sentais du bout des doigts.
J'avais l'intention de faire pousser quelque jeunes arbustes qui grandissaient à l'abri des géants végétaux. Grâce à ma magie élémentaire, j'étais en mesure de donner un petit coup de pousse à la croissance des plantes, enfin... habituellement.

Mais quand je lançais ma magie verte à travers le sol, au lieu de voir les plantules et les arbrisseaux grandir, je les vis avec horreur commencer à noircir, à pourrir lentement sur place...

-NOOONNN! Ce n'est pas ce que je voulais...

Même ma magie élémentaire se corrompait! Ce n'était pas possible, il n'y avait décidément plus rien d'une magie douce et bienfaitrice en moi!
Les battements de mon coeur s'accéléraient, je sentais s’accroître la colère de la forêt et j'étais démunie, désemparée face à ce phénomène inédit. La panique commençait à me gagner, et je savais que cela ne déboucherait sur rien de bon.
Il fallait que je me calme, sinon...

Trop tard, ça recommençait! Je ne maîtrisais plus rien et de nouveau, des jets de magie qui ressemblaient à des aspirations nébuleuses allaient se perdre dans la forêt dans plusieurs directions. J'assistais impuissante à ce déchaînement de sorts qui puisaient dans mon énergie et me laisseraient bientôt épuisée. Je guettais avec appréhension les nouvelles conséquences, en espérant avec ferveur ne faire de mal à personne d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Errance Empty
MessageSujet: Re: Errance   Errance Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: